Innovation collaborative architecture

L’architecture d’entreprise collaborative(AEC) fluidifie l’écosystème sur lequel repose la chaîne globale de création de valeur économique en orchestrant les interactions entre les entreprises. L’ouverture vers l’extérieur des organisations et des processus métier permet de structurer la collaboration et les échanges entre les différents acteurs économiques.
L’AEC se caractérise par une approche spécifique des ressources humaines ainsi qu’une méthode et des outils qui projettent les organisations hiérarchiques et centralisées en organisations partagées et collaboratives.
Elle vise à rendre chacun plus libre, plus sécurisé et plus autonome face aux technologies de l’information et de la communication, véritables leviers face aux enjeux de performance et de compétitivité des entreprises.

Pourquoi les hommes sont-ils au centre de la création de valeur ?

L’architecture d’entreprise collaborative ne résonne pas à l’échelle d’une entreprise. Elle opère au niveau de la chaîne de co-création de valeur économique. Le personnel, le client, le fournisseur ou les acteurs tiers sont des créateurs de valeur. Ils sont l’unité d’œuvre, l’unité opérationnelle et l’unité de mesure de l’architecture d’entreprise collaborative. La gestion des ressources humaines joue un rôle majeur pour mettre le numérique au service de la compétence, de la créativité et de la collaboration de chaque personne.

Quelle rôle joue l’information ?

Le numérique offre à l’information un support qui augmente considérablement le champs des possibles en lui conférant une grande motricité. Cette information se caractérise par les méta-données massives issues :

  • des données non-structurées émanant des documents numériques
  • des données structurées et hiérarchisées utilisées par les logiciels d’entreprise. 

Ces méta-données sont libérées des contraintes organisationnelles ou techniques. Elles sont mobiles et elles augmentent nos capacités individuelles et nos possibilités d’interaction avec les autres en favorisant l’émergence d’une intelligence collaborative. Les méthodes et les outils de l’architecture d’entreprise collaborative visent à intégrer cette intelligence dans un cadre de création de valeur économique.

Pourquoi l’innovation collaborative est-elle le point d’entrée ?

L’architecture d’entreprise collaborative construit les processus métier avec les clients, les fournisseurs, les partenaires ou les pouvoirs public en gommant les frontières strictes de tous ces acteurs. Elle repense la relation client, la relation fournisseur, les processus de gestion ou de production en offrant à chacun l’avantage d’être un acteur à valeur ajoutée. Elle orchestre les processus métier et les méta-données à une échelle élargie en réduisant considérablement les coûts pour la mise en place d’activités comme la co-création, la co-innovation ou la coproduction.

Qu’est-ce qu’un système d’information personnel ?

Chaque individu crée de l’information. Cette information est stockée sur un seul système numérique dont il est propriétaire. L’association de son information et de son système forme le système d’information personnel. L’interaction entre ces derniers constitue l’architecture d’entreprise collaborative.
Par nature, cette architecture s’oppose strictement au logique de plateforme centrale ou intermédiaire.
Le système d’information personnel se présente sou la forme d’un petit boitier fixe ou mobile. Il est basé sur des nano-ordinateurs et accessible via les smartphone, tablettes, labtop ou tout autre dispositif électronique muni d’une interface homme-machine. Ils sont physiques ou virtuels, distribués sur un réseau de type paire à paire et construits à l’aide de matériels, de systèmes d’exploitation et de logiciels libres et open source. Ces systèmes d’information personnels forment l’architecture qui confère au processus métier l’agilité, la mobilité, la sécurité et la motricité nécessaire à la performance économique de l’entreprise collaborative.

Quelle est la feuille de route ?

La mise en place d’une architecture d’entreprise collaborative passe par la réalisation d’une feuille de route articulée autour d’un lieu d’échanges et de créativité inter-entreprise à l’instar des FabLabs. Elle intègre les projets de transformation et d’accompagnement pour chacune des entreprises constituant la chaîne globale de création de valeur économique. Les travaux d’architecture collaborative comme la modélisation des acteurs, de l’information et des processus auront un impact maîtrisé sur l’organisation et les systèmes d’information existants. Les méthodologies agiles, un formalisme simplifié et des documents synthétiques sont utilisés pour permettre à chacun de participer à la mise en œuvre de bout en bout de l’architecture informationnelle, fonctionnelle, applicative et technique.

Quelques méthodes et outils gratuits…   

Nom

Commentaire

Lien

Open Group
ArchiMate® est un langage de modélisation ouvert et indépendant pour l’architecture d’entreprise qui est prise en charge par les différents fournisseurs d’outils et les cabinets de conseil.
Open Group
Aperçu de la méthode TOGAF 9  à travers l’outil de composition de Process Framework Eclipse.
E.A.
Leur but est de promouvoir la valeur que l’architecture d’entreprise peut apporter une expérience aux organisations de toutes tailles et en abaissant les barrières à l’entrée avec un ensemble gratuit, simple et productif.
Interplan Outil open source pour  l’architecture d’entreprise de gestion.

Afnor
Le CMMI (Capability Maturity Model Integration) est l’outil d’une démarche dynamique d’entreprise pour améliorer ces processus. 
CMMI
Wikipedia
Le CobiT (Control Objectives for Information and related Technology) est un outil fédérateur qui permet d’instaurer un langage commun pour parler de la gouvernance des systèmes d’information.

Wikipedia
ITIL (Information Technology Infrastructure Library) est un ensemble d’ouvrages recensant les bonnes pratiques du management du système d’information.

ISO
La famille de normes ISO 27000 aide les organisations à assurer la sécurité de leurs informations.

SCRUM
SCRUM est une méthode agile de gestion de projet. Le French Scrum User Group est un groupe d’utilisateurs de Scrum pour échanger sur Scrum et les méthodes agiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *