Système d’information personnel

Par quoi commencer ?  Le système d’information personnel…

Nos smartphones et nos tablettes font de chacun d’entre nous des acteurs de la mobilité. Comment et en quoi cet état de fait peut devenir une opportunité pour l’entreprise?

Constat

Nous nous informons, nous consommons, nous échangeons et de plus en plus nous étendons notre nuage personnel d’information:
  • Nous avons accès à une foultitude de services gratuits, pratiques et nous en profitons tous. Cependant, nos données sont dispersées chez les fournisseurs de services en posant de véritables questions de confidentialité et de sécurité.
  • Les fournisseurs de services en ligne souhaitent avoir un maximum d’information sur nos centres d’intérêts, nos comportements (voire notre numéro de carte bancaire!). Leur modèle économique est principalement basé sur la publicité et par conséquent il rend chacun d’entre nous « bankable ».
  • Le Cloud Computing, les WebServices (API) et HTML5 offrent un socle technologique ouvert capable de pérenniser les investissements informatiques en nous libérant des stratégies des constructeurs et des éditeurs.
Questions pour l’entreprise
Comment intégrer le smartphone de mes collaborateurs au système d’information de l’entreprise :
  • En bonne intelligence pour les deux parties
  • En toute sécurité
  • En l’intégrant dans les processus métier
Mon approche
Pour moi, un des points de départ d’une stratégie de mobilité réussie est le micro système d’information personnel des collaborateurs de l’entreprise, levier de base du projet de transformation.
Respecter l’espace personnel des collaborateurs, c’est tenir compte de leurs manières d’aborder l’information, de leur façons de communiquer, leurs préférences en termes d’interfaces homme/machine ou d’utilisation de tel ou tel service.
L’entreprise devrait prendre les devants vis-à-vis des fournisseurs de services ou des plateforme d’Apps en ligne. En étant visible sur ces plateformes et en permettant des achats groupés de services manipulant des données sensibles, l’entreprise deviendrait, à son tour, un fournisseur de services avec un rôle de conseil, par exemple :
  • Comment protéger ses données personnelles ?
  • Comment protéger les données de l’entreprise ?
  • Comment rationaliser l’utilisation des réseaux sociaux ?
  • Comment mettre en place des scenarii automatiques pour optimiser le temps passé sur le Net ?
  • Comment monétiser ses contenus, ses prescriptions ou ses parrainages ?
et un rôle opérationnel avec, par exemple :
  • Distribution d’une solution externe de tableau de bord  mixte Perso/Pro «DashBoard »
  • Utiliser les API des fournisseurs de services pour diffuser les contenus à partir d’une source unique vers des cibles multiples.
  • Utiliser les API des moteurs de recherche pour  diffuser les contenus du système d’information de l’entreprise
  • Utiliser les API des applications collaboratives pour l’intégrer au système d’information de l’entreprise
  • Publier les API du système d’information de l’entreprise dans le cadre des standards technologiques (XML, HTTP, HTML5…) et d’une vraie stratégie de sécurité
  • Etc.
En bonne intelligence, l’entreprise doit accompagner cette mutation pour pouvoir inscrire ses prérogatives comme la sécurité, la confidentialité et l’agilité de ses processus métier.
En s’appuyant sur les offres de services des fournisseurs de services en ligne, elle en tire des avantages concrets et immédiats :
  • La mobilité au service de la performance globale de l’entreprise
  • Une optimisation des processus métier
  • Une capitalisation des contenus de l’entreprise
  • Une conduite du changement grandement facilitée
  • Un système d’information orienté usage
  • Une réduction des coûts d’infrastructure et de développement informatique
  • Une communication d’entreprise plus efficace
En articulant autour du collaborateur la stratégie de mobilité de l’information, nous faisons, à moindre coût, une première phase de modernisation du système d’information.
Cette première phase réduira les risques, la prudence devant le changement et donc les coûts des phases d’intégration suivantes concernant les clients et les partenaires.

Zaïr BEZGHICHE

La compétitivité en équation ?

Après nous avoir convaincu sur la nécessité de l’austérité, les pouvoirs publics souhaitent nous convaincre sur l’impératif que représente la compétitivité des entreprises. C’est le sujet du moment, le Graal de la sortie de crise avec le modèle allemand comme étant l’Alpha et l’Oméga de l’économie.

Pour certains, la compétitivité est une question de coûts: Réduction du coût du travail, réduction des coûts de production, réduction des coûts de commercialisation…etc. Pour d’autres, c’est une question d’innovation, de matière grise, de capital et d’investissements en recherche et développement. Pour d’autres encore, c’est une question de mondialisation, de rééquilibrage nord-sud, de développement durable…etc.
Mais tous s’accordent sur l’effort que nous devons faire à l’export, le passage de nos économies de la dette à la création de valeur, la stabilité politique et fiscale…

Ils ont sûrement tous raison, mais pour moi le sujet est complexe. Il est difficile d’y voir clair. Pour essayer de mieux comprendre ce qu’est la compétitivité de l’entreprise, je me suis livré à un petit calcul.
En partant des hypothèses de base sur lesquelles j’appuie mes convictions pour l’entreprise, j’ai extrait quelques-uns des facteurs qui, à mon sens, sont les plus déterminants :

  • La collaboration. C’est la relation entre les personnes, toutes les personnes. Ceux de l’entreprise, bien sur, mais aussi ceux de ses clients et de ses fournisseurs. C’est tous ensemble qu’ils créent la valeur économique.
  • La valeur d’usage du produit ou du service. C’est le sens des choses, l’appropriation par la fonctionnalité, l’adéquation entre l’offre et la demande, la vérité du marché…
  • L’agilité. C’est le résultat de l’organisation de l’entreprise, de la granularité de ses groupes de travail et de leur liberté décisionnelle, de l’architecture de ses processus métier, de la vitesse d’obtention et de diffusion de l’information. C’est le métrique de la réactivité de l’entreprise dans une économie sous contraintes et sans cesse en mouvement. 

J’ai ensuite déterminé une unité d’œuvre commune, permettant de quantifier ces facteurs : l’information qualifiée échangée.
Pour les plus courageux, en voici une version simplifiée :

C =   (I * Ne) + (2I * (Ne + Nf)) + (4I * (Ne + Nc))
  • I = nombre d’informations qualifiées échangées par jour
  • Ne = nombre de collaborateurs de l’entreprise en relation avec les clients ou les fournisseurs
  • Nf = nombre de personnes chez le fournisseur en relation avec l’entreprise, multiplié par le nombre de fournisseurs.
  • Nc = nombre de personnes chez le client en relation avec l’entreprise, multiplié par le nombre de client.

Un peu réducteur me direz vous ! Sûrement, mais pour ma part, j’y vois un peu plus clair.

Et si nous nous trompions de débat, que la compétitivité de l’entreprise ne pouvait se conjuguer qu’au pluriel pour prendre en compte la chaîne composite de la création de valeur ajoutée, que le modèle allemand et les ETI (Entreprise de taille intermédiaire) n’étaient pas les seules alternatives, que la créativité de nos entreprises devait être mise sous perspective positive.

Il est sûrement trop tôt pour parler d’économie collaborative ou d’entreprise collaborative, mais il serait temps d’intégrer l’impact de la mobilité de l’information sur la compétitivité de nos économies.

Zaïr BEZGHICHE
Conseil en mobilité de l’information

My SphereLink

…Créer la sphère numérique qui vous ressemble!

My SphereLink est votre représentation virtuelle pour le monde numérique. Il vous aide à tirer partie des réseaux sociaux et des applications mobiles pour créer de nouveaux usages en toute sécurité.

  • Il vous protège !
  • Il valoriser votre image numérique !
  • Il vous fait gagner du temps !
  • Il vous aide à mieux collaborer avec les autres !

C’est :

  • Votre application pour vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter..)
  • Votre application pour votre smartphone ou votre tablette (Android, Apple, microsoft…)
  • Votre espace de données sécurisé sur le Web où sont stockés vos contenus (intégrant les standards de sécurité les plus stricts et les protections de votre vie privée les plus exigeantes)

Système d’information Personnel : Combien ça coute ?

C’est gratuit pour votre usage privé…

Comprenant les services de base et votre espace sécurisé.
Dans le cadre d’un usage privé, hors options et en respectant les conditions générales d’utilisations.
C’est payant* pour les entreprises…

Vous souhaitez donner à votre produit ou votre service un espace My SphereLink
…le coût HT pour l’entreprise est de 89 euros/mois
Vous souhaitez doter votre entreprise son propre espace My SphereLink
…le coût HT pour l’entreprise est de 182 euros/mois

Vous souhaitez interconnecter l’espace My SphereLink de vos collaborateurs à votre informatique d’entreprise, après validation par votre collaborateur,

…le coût HT pour l’entreprise est de 39 euros/mois/utilisateur

C’est payant* pour les régies de pub…

Vous souhaitez entrer en relation avec un utilisateur My SphereLink, après validation par l’utilisateur,

…le coût HT pour la marque est de 5 euros/mois/utilisateur
Pour les options…
Vous souhaitez associer vos objets Internet (Caméras IP, GPS…) à votre espace My SphereLink
…le coût HT est de 25 euros/mois/objets
Vous souhaitez étendre les capacités de stockage et votre espace My SphereLink
…le coût HT est de 10 euros/mois/tranche


Pour l’assistance personnalisée… 
Vous souhaitez une assistance à la rédaction ou à dynamiser vos contenus par l’un de nos experts en animation réseaux :

  …le coût HT est de 75 euros/heure


Vous souhaitez une assistance à l’administration de votre espace par l’un de nos gestionnaires :

…le coût HT est de 55 euros/heure

Vous souhaitez une formation ou une assistance à l’utilisation de vos outils et de votre espace : 
…le coût HT est de 45 euros/heure


*NB: Les tarifs indiqués sont à titre indicatif, non définitifs et soumis à modification ultérieure d’ici au 15 Mai 2012.

Système d’information personnel : Comment ça marche ?

My SphereLink crée votre espace à partir de votre compte Facebook. 
Votre profil, vos contacts, vos messages et événements sont rapatriés dans votre base de données personnelle. Votre espace est agencé à partir de vos rôles, des plus confidentiels aux plus ouverts.

Vos contenus sont structurés de façon fonctionnelle et sémantique à partir de vos étiquettes, découpés en blocs élémentaires à partir de nos modèles de données, assemblés de façon dynamique en fonction de vos critères, publiés à partir de nos modèles de mise en page, synchronisés avec vos autres réseaux sociaux ou vos applications.

Vos contenus
Votre espace numérique My SphereLink est doté de votre propre robot logiciel. Il scrute le Web à votre service et selon les orientations que vous lui donnez. Il recherche, compare, construit des contenus dynamiques….  Il vous ramène des synthèses et vous propose de les évaluer par un dispositif de bonus/malus. Il apprend de vous, au fur et à mesure, pour que votre veille informationnelle soit de plus en plus efficace.

  • Agencement de vos contenus par sphères déclinées par rôles
  • Des critères intelligents pour organiser vos contacts, vos échanges, vos articles…
  • Agrégation des données externes
  • Assistant pour créer et structurer les données de vos formulaires
  • Partager, échanger, synchroniser vos données

Vos règles d’actions
Votre espace numérique My SphereLink est équipé d’un moteur de règles d’actions basé sur le langage naturel. Il vous permet de créer un événement à partir de n’importe quelles informations de votre espace de données. Vous pouvez déclencher l’envoi d’un émail, d’un message sur votre mur ou interagir avec vos relations par l’intermédiaire d’un formulaire.
  • Pose simplifiée des conditions (Si, Tant que…)
  • Chaînages de plusieurs règles (Et, ou…)
  • Utilisation de fonctions externes (API tiers)
  • Génération automatique d’un rapport pour chaque règle
  • Assistant pour créer des règles complexes
  • Partager, échanger, synchroniser vos règles en temps réel

Vos tableaux de bord
My SphereLink construit votre bureau virtuel. Il vous permet de piloter vos réseaux sociaux, votre emprunte informationnelle et votre espace de données en un seul tableau de bord et en temps réel. Vos tendances, vos résultats synthétiques et vos statistiques sont unifiés pour vous donner une meilleure visibilité.

  • Notification et traçabilité de vos indicateurs et de vos événements
  • Reporting des tendances de vos indicateurs déclaratifs et comportementaux
  • Reporting fonctionnel des événements (synthétiques ou détaillés)
  • Agrégation d’applications externes
  • Assistant pour l’agencement de votre tableau de bord

Votre Design
My SphereLink est muni d’un outil de design pour vous donner un accès complet à votre espace. Il vous permet de soigner l’aspect de vos contenus pour en améliorer l’expérience utilisateur.

  • Design de vos rapports
  • Design de vos articles
  • Design de vos formulaires
  • Design de vos écrans
  • Design de votre bureau
  • Partager et échanger vos modèles

Système d’information personnel : Définition

…Créer la sphère numérique qui vous ressemble!

My SphereLink est votre représentation virtuelle pour le monde numérique. Il vous aide à tirer partie des réseaux sociaux et des applications mobiles pour créer de nouveaux usages en toute sécurité.

  • Il vous protège !
  • Il valoriser votre image numérique !
  • Il vous fait gagner du temps !
  • Il vous aide à mieux collaborer avec les autres !

C’est :

  • Votre application pour vos réseaux sociaux (Facebook, Twitter..)
  • Votre application pour votre smartphone ou votre tablette (Android, Apple, microsoft…)
  • Votre espace de données sécurisé sur le Web où sont stockés vos contenus (intégrant les standards de sécurité les plus stricts et les protections de votre vie privée les plus exigeantes)

Système d’information personnel : Quels avantages ?

Pour vous…

  • C’est gratuit
  • Une maîtrise de l’environnement numérique et le respect de vos libertés
  • Une vraie facilité pour le télé-travail ou la mobilité
  • Un tableau de bord unifiant vos espaces privés et professionnels
  • Une collaboration pour la mise en place de nouveaux usages
  • Une rémunération par les annonceurs pour donner votre avis sur un produit
  • Une rémunération par les distributeurs pour vos actions de parrainage ou de promotion
Pour l’entreprise…
  • Une connexion sécurisée des espaces My SphereLink avec le système d’information de l’entreprise
  • Une simplification pour les collectes d’informations
  • Une simplification des flux de travail de l’entreprise
  • Une simplification des processus de travail collaboratif
  • Une réduction des coûts informatiques

Système d’information personnel : A quoi ça sert ?

Votre temps est précieux. 

  • Tirer avantage de la multitude d’informations disponibles sur le Web
  • Bénéficier des fonctionnalités offertes par des centaines de millier d’applications mobiles
  • Communiquer et échanger en toute sécurité sans y passer trop de temps

La relation  avec les autres est irremplaçable, laissons les machines parler aux machines

… c’est la mission de My SphereLink.



Pourquoi vous protéger ?
Tout d’abord, nous avons des droits sur nos informations personnelles comme le droit d’accès, de rectification ou d’opposition. Ensuite, nous devons nous protéger des logiciels malveillants ou invasifs.
My SphereLink surveille l’accès, l’utilisation ou la modification par vos applications de vos données personnelles.

  • Il sécurise l’accès à vos données confidentielles
  • Il sécurise votre électronique mobile
  • Il sauvegarde et vous permet de récupérer vos informations après une perte ou un vol
  • Il nettoie vos traces pour éviter les analyses comportementales intempestives. 

Il crée des tableaux de bord précis pour vous permettre d’agir et faire valoir vos droits.

Pourquoi valoriser votre image ?
Lorsque vous faites une demande de crédit, vous postulez pour un emploi ou plus généralement quand vous vous faites un nouveau contact professionnel, il y a de fortes chances pour que votre vis-à-vis  commence par saisir votre nom sur un moteur de recherche.
MySphereLink construit vos contenus de façon dynamique pour l’adapter à vos règles de confidentialité, aux profils de vos interlocuteurs et aux thématiques auxquelles vous souhaitez être associées.

  • faites de la communication en protégeant votre vie privée
  • maîtrisez votre visibilité sur les moteurs de recherche
  • faites valoir vos compétences et votre image professionnelle
  • faites la promotion de vos contenus

Il crée des tableaux de bord pertinents qui vous donnent votre emprunte informationnelle pour vous permettre de réajuster vos paramètres à tout instant.

Pourquoi gagner du temps ? 
Nous sommes souvent surpris par le temps passé à rechercher une information sur notre moteur  de recherche ou le temps passé sur nos réseaux sociaux, avec des résultats qui ne sont pas forcément au rendez-vous.
My SphereLink vous soulage des taches les plus fastidieuses :

  • Il utilise les moteurs de recherche à votre place
  • Il analyse les « news » en fonction de vos priorités
  • Il analyse les flux d’informations en fonction de vos centres d’intérêts
  • Il analyse et trie vos messages électroniques en fonction de vos critères
  • Il dynamise vos murs d’événements avec vos contenus
  • Il regroupe et organise toutes vos alertes

Il crée des tableaux de bord en temps réel pour vous permettre d’affiner vos résultats et de réaliser votre veille informationnelle.


Pourquoi mieux collaborer avec les autres ?
Collaborer, c’est se mettre à plusieurs pour atteindre un objectif commun. A usage privé comme les achats groupés ou à usage professionnel comme la gestion de projet, les possibilités sont multiples. Cependant, elles ont toutes un point commun, l’information échangée régit par des règles d’action qui permettent à chacun de prendre la bonne décision au bon moment.
My SphereLink vous permet de créer, d’associer et de partager ces règles d’action.
Des plus simples…

  • une alerte sur la détection d’un mot clé au sein d’un message reçu
  • une alerte sur un article venant d’être diffuser sur le Web
  • un sondage envoyé à tous les participants, après un évènement ou une réunion.

au plus élargies comme…

  • un formulaire d’approbation permettant le passage à l’étape suivante
  • une application vous permettant de partager avec votre fournisseur la personnalisation ou la conception d’un produit.

Système d’information personnel : Contactez-nous

Pour écrire à My SphereLink


contact@nticsolutions.com




My SphereLink est une initiative qui relève des schémas de l’Economie Collaborative.

En soutenant les initiatives économiques à l’échelle humaine, elle permet d’évaluer le capital économique d’un produit à travers les contributeurs qu’ils soient utilisateurs ou fournisseurs.

Cette nouvelle façon de proposer un produit au marché, nous permet de commercialiser le service My SphereLinkavant qu’il soit finalisé. L’avantage pour nous, c’est que le service est testé et adapté avant sa sortie officielle. L’avantage pour les utilisateurs, c’est qu’ils participent à son élaboration.
Nous sommes déjà quelques uns à l’utiliser, à le tester et à apporter notre concours. 
Si ce rythme est maintenu, nous serions en mesure de proposer au public une première version de My SphereLink le 15 Mai 2012.

Je suis personnellement convaincu qu’un processus collaboratif au sein d’une communauté d’intérêt est largement plus efficace qu’une étude de marché et beaucoup plus motivant pour les femmes et les hommes qui y contribuent.

FaceBook ou l’économie collaborative ?

Facebook : ni un diable, ni un bienfaiteur

Facebook dérange, il suffit de lire les commentaires. Pour certain, le média social nous est présenté comme le nouveau Big Brother, comme le manipulateur et le receleur de nos données personnelles, comme le complice de la nouvelle bulle spéculative ou le nouvel usurier du Web….  Pour d’autres, ils se félicitent de l’appropriation du média social par les acteurs économiques comme les médias, le marketing ou les créateurs de fonctionnalités additives, en insistant sur le gisement économique et sur le nombre d’emplois créés.
Or, « Facebook » n’est ni un diable, ni un bienfaiteur. Il vit dans le Web.
Il est seulement une entreprise basée sur le seul modèle économique rentable du Net et qui propose un outil qui correspond à l’un de nos besoins majeurs, celui de nous répandre. Et pour ceux qui veulent faire un peu de prospective, il est l’une des premières instanciations de l’intelligence informationnelle. Et ce n’est qu’un début…
Le fait de nous répandre n’est pas nouveau, c’est dans notre ADN. Néanmoins, le Web extrait l’information de la relation pour en augmenter le volume et l’instantanéité. Ainsi et à peu de frais, les fournisseurs de services comme Facebook accélèrent notre formation sur le terrain. En revisitant nos fondamentaux, ils nous aident à nous poser les bonnes questions:
  • Je suis un individu, quelle est ma relation avec mes amis?
  • Je suis un citoyen, quelle est ma relation avec les gouvernances politiques ?
  • Je suis un consommateur, quelle est ma relation avec un produit ou une marque ?
  • Je suis un professionnel, quelle est ma relation avec mon entreprise, mes collaborateurs, mes actionnaires, mes clients, mes partenaires?
  • Je suis un journaliste, quelle est ma relation avec mes lecteurs ?
  • Je suis un artiste, quelle est ma relation avec mes fans ?
  • Etc..
De mon point de vue, la relation et l’information associée doivent rester au centre de nos réflexions. En effet, elles posent le curseur à la bonne place en étant le point de départ de la mutation que nous vivons : de la relation à l’interaction, de l’interaction à la collaboration, de la collaboration au partage.
Je veux penser que nous ne sommes qu’au début d’un processus vertueux, nous sommes en train de fusionner notre identité réelle et notre identité virtuelle.
Avec des erreurs et des incompréhensions, nous apprenons ou plus exactement nous réapprenons. Nous réapprenons les autres, nous réapprenons la transparence, nous réapprenons la valeur d’usage des choses,  nous réapprenons à acheter ou à vendre….
Si et seulement si, les acteurs économiques comme Facebook, Google et les autres prennent clairement leurs responsabilités économiques et sociétales; Si et seulement si, nous sommes suffisamment vigilants et que nous nous protégeons mieux en exigeant une vraie traçabilité de nos données; alors, nous deviendrons des acteurs incontournables capables de faire émerger un modèle qui nous ressemble : l’Economie Collaborative.

Zaïr BEZGHICHE
Conseil en mobilité de l’information